La Canariculture à Skikda

Canaris de Couleurs,de Chants & de Postures
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes    Derniers Messages  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Gif drapeau algerie 84841 Le forum a 2 ANS !!! Le 12 Avril 2012 .Merci à tous ...!!!

Partagez | 
 

 L'histoire d'un canari raconté par lui même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karim9
Membre
Membre
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 59
Localisation : Blida, Algérie.

MessageSujet: L'histoire d'un canari raconté par lui même.   Jeu 5 Mai - 21:55




[font=Comic Sans Ms]Les Amis el Salamou Alaikoum et, je tiens à vous faire bénéficier de cette belle histoire humoristique et anecdotique de la vie d’un jeune canari, raconté par lui-même. Bien sur, je tiens à vous informer que cette histoire provient du site d’un merveilleux personnage et, avec son aimable accord qu’est Monsieur Thierry Lequeu, Juge COM, ordre mondial des Juges. Je l’en remercie infiniment et, j’attends de sa part des informations sur le congrès internationale sur le canari de couleur qui viennent de tenir ces jours-ci. Des que j’aurai des informations, je vous en ferai part. Bonne lecture et à bientôt et, recevez tous mes sincères amitiés !!!!!

J’ai un an et je suis un canari

Il est temps qu’un canari donne son avis, je me présente, je m’appelle 24TP. Ma sœur 23TP. Au début j’étais super bien dans mon œuf, bien au chaud et bien retourné par ma maman. Mais avec le temps je suis devenu trop gros et au bout de 13 jours, il a bien fallu sortir. D’autant plus que je commençais à avoir drôlement faim. Pour casser la coquille ce n’est pas simple… mais une fois dehors, tout se complique encore. D’abord il faut commencer à respirer. Et puis après… la lutte pour la vie. Je vous explique: maman arrive sur le bord du nid et alors c’est celui qui se dresse le plus haut et qui ouvre le plus grand bec qui est nourri le premier. C’est à l’âge de 7 jours que j’ai réellement fait la connaissance de mon éleveur. Maman m’en avait parlé avant… mais il est encore pire que ce qu’elle m’avait raconté. Il s’était mis en tête de me passer une bague à la patte. D’abord ce n’était pas une bague mais un bracelet ensuite, je ne sais pas si son bracelet était trop étroit ou ma patte trop grosse, mais ce sauvage m’a fait très mal! Enfin ça ne m’a pas empêché de grandir, de grossir et de faire pousser mes plumes. Au bout d’un moment je me suis senti pousser des ailes! Je montais sur le bord du nid pour les essayer. Je n’étais pas des plus adroits. Il faut dire que mes frères et mes sœurs prenaient de plus en plus de place.
Ce qui devait arriver arriva, je suis tombé par terre. Heureusement, maman a continué à me nourrir. Au bout d’un moment elle est devenue bizarre: il suffisait que j’ai le dos tourné et hop! Elle m’arrachait une ou deux plumes. Mon éleveur s’en est aperçu. Tout ce qu’il a trouvé à faire c’est de me mettre dans une petite cage.
Un peu plus tard, il nous a lâchés en volière, on faisait beaucoup de sport vol libre, natation une fois par semaine, concours de chant. C’est à ce moment là que j’ai commencé à devenir un mâle.
Mais ça n’a pas duré...Peu de temps après, j’ai fait une dépression nerveuse carabinée, je ne chantais plus, je n’avais plus de goût à rien. Je voyais tout en noir… d’ailleurs maintenant que j’y réfléchis c’est ça qui n’allait pas: tout en noir,
Pas assez de lumière les jours diminuaient. Ca m’a tellement tracassé que j’en ai perdu toutes mes plumes.
Dans ces moments difficiles, mon éleveur m’a beaucoup aidé, je lui dois une fière chandelle. Il me mitonnait des petites pâtées, il me faisait boire des vitamines, des remontants, des toniques, etc.… ça m’a bien soigné! Et ça a marché petit à petit mes plumes ont repoussé, ma voix est revenue, plus forte qu’avant. J’ai retrouvé ma force et ma vigueur. Je suis devenu fort et beau...D’ailleurs, mon éleveur me regardait souvent dans la volière. Tantôt il semblait content et puis, à d’autre moment de la journée, la déception et le doute semblait l’envahir.
Une fois, j’ai entendu qu’il disait à sa femelle « oh, non cette année je n’ai rien de valable…! » Parlait-il de nous ? Un jour il est devenu complètement fou. Il nous a tous pris un par un, certains ont été remis en volière d’autres comme moi ont été placés dans des petites cages noires et blanches. Un homme que je n’avais jamais vu est venu chercher mes copains de la volière et notamment ma sœur que j’appelais « tête brune ». Je ne l’ai jamais revue….j’ai détesté cet homme. Mon éleveur semblait de plus en plus nerveux.
Un autre jour, il nous a donné un bain, coupé les ongles et limé le bec. Un vrai sauvage je te le dis. Ensuite il a recouvert nos cages d’un drap noir. Alors là j’ai bien senti qu’il se passait quelque chose. Des bruits terribles, tout a bougé pendant un bon moment. Quant il a enlevé le drap noir, tout avait changé et il y avait beaucoup de lumière. Des humains tournaient autour de nous...effrayant ! Ce qui m’a rassuré c’est qu’on était plus nombreux qu’eux.
Il nous ont tous rangés sur des étagères. Là-bas j’ai vu des nanas brunes...mon ami super bien roulées. Le lendemain, nous sommes passés sur des tables devant des humains assis qui nous ont regardés de près. Je n’ai rien compris mais je me souviens d’un avec un grand bec et des verres dessus. Il m’a observé et puis il a dit: « ce n’est pas un mauvais oiseau mais la strie est trop large et il a encore du brun...89 « bon oiseau de travail ». Stries trop larges, non mais, il s’est vu lui l’affreux?
Après quelques jours, on m’a remis le drap noir, il y a de nouveau eu un orage et puis tout est revenu comme avant. Je ne sais toujours pas ce qui s’est passé, mais mon éleveur semblait un peu déçu.
Enfin moi pour le moment ça va… les jours allongent, il fait de plus en plus chaud et je me sens une forme extraordinaire, je chante sans arrêt. Tout à l’heure, j’ai vu une jolie femelle qui avait déjà commencé son nid. Tiens voilà mon éleveur qui vient me prendre. Qu’est-ce qu’il me veut encore? A propos, bon oiseau de travail, qu’est-ce que cela veut dire ?
Signé TP24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
efktools
Eleveur Expérimenté
Eleveur Expérimenté


Messages : 185
Date d'inscription : 13/04/2011
Localisation : Alger

MessageSujet: Re: L'histoire d'un canari raconté par lui même.   Jeu 5 Mai - 23:39

merci de ce belle article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ali
Membre
Membre
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 54
Localisation : Ain Oussera/ Djelfa/ Algeria

MessageSujet: Re: L'histoire d'un canari raconté par lui même.   Dim 15 Mai - 17:10

marci karim magnéfique artcile de l'incubation à l'exposition de TP24

Karim9 a écrit:

qu’est-ce que cela veut dire ?
Signé TP24 [/color]

TP24 est jugé typé, il va falloire voir les issus de TP24

merci encore à Thierry Lequeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canarialg.ifrance.com
agate-13
Membre Actif
Membre Actif


Messages : 121
Date d'inscription : 22/04/2011
Localisation : Maghnia-tlemcen

MessageSujet: Re: L'histoire d'un canari raconté par lui même.   Mer 1 Juin - 13:10

Merci mon cher ami pour cette belle histoire [i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire d'un canari raconté par lui même.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'un canari raconté par lui même.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» raconte moi une histoire ..
» Histoire de jalousie (en 2007)
» Le canari russe ou russian singer
» le canari flawta (( canari maroc ))
» 3AP Fiche histoire à raconter projet 1 séq.1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Canariculture à Skikda  :: Articles & Documents-
Sauter vers: