La Canariculture à Skikda

Canaris de Couleurs,de Chants & de Postures
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes    Derniers Messages  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Gif drapeau algerie 84841 Le forum a 2 ANS !!! Le 12 Avril 2012 .Merci à tous ...!!!

Partagez | 
 

 COLIBACILOSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
omar13
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif


Messages : 223
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 32
Localisation : Tlemcen

MessageSujet: COLIBACILOSE   Ven 17 Fév - 3:06

La colibacillose est une Colibacillose est une maladies mortel trés dangereuse est connue par tous les éleveurs.
Les colibacilles sont des hôtes normaux des intestins. Il n'est donc pas possible de les éliminer d'une colonie. Heureusement, le plus souvent, ces bactéries restent localisées dans les intestins sans envahir les organes. Il n'y a donc pas de maladie. Parfois, quand la souche est très virulente ou quand les défenses immunitaires sont affaiblies, ces bactéries peuvent proliférer dans les intestins ou les traverser et envahir divers organes (foie, rate, poumons, articulations, ovaire,...). Alors la maladie apparaît. Une des causes les plus fréquentes de baisse des défenses immunitaires est une circulation virale (paramyxovirus, adénovirus et surtout, le circovirus). Lors de l'évolution de ces maladies virales, les traitements antibiotiques utilisés n'ont pas d'action directe contre les virus, mais ils permettent de lutter contre les complications bactériennes (essentiellement colibacillaires).

Les signes observés dépendent du virus associé et des conditions d'hygiène. Ce sont des diarrhées, des mauvaises croissances au nid, des mortalités en coquille.

Le traitement antibiotique permet de juguler rapidement l'infection ý condition que tous les paramètres d'élevage soient bien maîtrisés (alimentation, hygiène).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
omar13
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif


Messages : 223
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 32
Localisation : Tlemcen

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Ven 17 Fév - 3:09

Le problèmes c'est qu'ont peut la traiter par un ferment lactique,
Ou ont peut trouver ce produit,d’après le net aux yaourt Naturel .
Ou bien j'ai lu dans un forum de faire blanchir les parents avant l'accouplement cela veut dire quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fouedusa
Membre D'accueil
Membre D'accueil


Messages : 99
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 46
Localisation : Annaba

MessageSujet: Lu pour vous   Ven 17 Fév - 7:10

COLIBACILLOSE

Le colibacille n’est pas un microbe, mais tout un groupe de microbes voisins du point de vue bactériologique, mais de pouvoir pathogène très variable selon les types dont il existe des centaines.
Beaucoup de colibacilles sont inoffensifs et existent normalement dans l’intestin de beaucoup d’animaux, sans causer de troubles.
Cependant, la question se pose pour les oiseaux exclusivement granivores. Divers auteurs ont, en effet, noté que, chez ces oiseaux, les colibacilles sont normalement absents de l’intestin et ne sont présents que dans le jeune âge, quand l’alimentation des oisillons comprend des aliments d’origine animale qui apportent les protéines nécessaires à la croissance. Selon Fiennes qui a fait des études systématiques de la flore intestinale des oiseaux, toute présence de colibacilles chez des granivores adultes est suspecte et doit être considérée comme la cause possible de troubles plus ou moins graves : diarrhée, entérite. Il est possible, en effet, que ces accidents soient dus à des colibacilles et les difficultés de traitement que l’on rencontre dans les diarrhées banales des oiseaux coïncident assez bien avec la résistance des colibacilles à de nombreux antibiotiques.

Symptômes:
Non caractéristiques, mais une diarrhée liquide est un symptôme très fréquent (mais rencontré dans d’autres maladies).

Lésions:

En général, on trouve un intestin très dilaté, flasque mais pas spécialement congestionné. Le foie peut être un peu hypertrophié et pâle, mais cela est loin d’être constant.
Quand la colibacillose est la complication d’une autre maladie, on peut trouver des lésions spéciales, comme les dépôts de pus dans les sacs aériens, dans les maladies respiratoires, ou la péricardite. Chez les jeunes oiseaux morts de colibacillose, on trouve souvent un foie décoloré et surtout l’intestin très dilaté, rempli de liquide. Le sac vitellin est en général mal résorbé.

Épidémiologie:

Les diverses souches de colibacille sont très répandues. Les souches pathogènes sont souvent spécifiques d’une espèce ou d’un groupe d’espèces elles peuvent être présentes dans l'intestin sans causer de troubles ni entraîner d’immunité, si bien qu’un oiseau peut se trouver un jour atteint d’une colibacillose due à un colibacille qu’il héberge depuis longtemps dans son intestin, soit que le microbe soit passé dans le sang à la suite d’une lésion de l’intestin, soit que l’oiseau l’ait absorbé par voie respiratoire à partir des poussières souillées par ses fientes (cas des complications des maladies respiratoires). De même,ce germe présent dans l’intestin des adultes, peut contaminer les jeunes après la naissance, ou la coquille des œufs au moment de la ponte, ou pendant l’incubation et pénétrer dans l’œuf ; les oisillons sont alors contaminés avant la naissance. Les adultes n’ayant aucune immunité vis à vis de ce germe, comme nous l’avons vu, ne peuvent transmettre les anticorps correspondants à travers l’œuf et les jeunes sont complètement sensibles et subissent des pertes importantes.
Il faut cependant tenir compte de deux choses : l’examen des oiseaux effectué en laboratoire a lieu sur des oiseaux morts depuis au moins 24 heures, souvent 48 et plus, et, dans ce délai, les germes présents dans l’intestin ont pu voir leurs proportions respectives changer considérablement. D’autre part, s’il existe des granivores assez stricts (petits diamants, perruches), on ne peut pas en dire autant des canaris qui, par le fait d’une alimentation très variée, contenant souvent des protéines animales, peuvent avoir une flore intestinale. modifiée dans le sens de la présence du colibacille et sans que celui-ci joue toujours un rôle pathogène. On connaît l’exemple d’autres animaux qui n’ont pas de colibacille dans l’intestin et, chez lesquels, la présence accidentelle ou expérimentale de colibacilles non pathogènes ne cause pas de troubles graves c’est le cas chez le lapin par exemple.

Traitement:
Le colibacille est un des germes les plus difficiles à traiter, car, non seulement il en existe de nombreux types, mais, dans chaque type, des souches dont la résistance à un antibiotique donné peut varier très largement. Les antibiotiques les plus souvent efficaces sont
Le Chloramphénicol, l’Ampicilline, les Tétracyclines, le Furazolidone et le Furaltadone.
La Néornycine, Colistine, Polymixine, Streptomycine sont souvent trouvées efficaces par antibiogramme, mais ces antibiotiques restent dans l’intestin et ne passent pas dans l’organisme. ils peuvent servir de traitement d’appoint dans une colibacillose généralisée, mais sont à déconseiller seuls.
Certains essais de vaccination ont été tentés chez les volailles pratiquement sans succès.



COLIBACILLOSE DES JEUNES AU NID

Symptômes:
La colibacillose des oisillons se manifeste par une mortalité intervenant entre le 6e et le 10e jour surtout, mais, pratiquement, jamais après le 12e. Des couvées entières sont ainsi décimées et il est fréquent de voir toutes les couvées atteintes pendant toute une saison. Il y a parfois diarrhée mouillant le nid, mais ce n’est pas constant. Les oisillons cessent de réclamer à manger et meurent souvent dans les 24 heures.

Lésions:

En général, le foie est décoloré, jaunâtre, l’intestin est souvent congestionné mais il est presque toujours dilaté. Chez certains sujets, il y a une persistance anormale du Sac vitellin.

Diagnostic:
Seul, l’examen bactériologique permet de déterminer le rôle du colibacille qui est souvent trouvé dans tout l’organisme, y compris la moelle et le cerveau. Quand on est loin du laboratoire, l’examen peut poser des problèmes car les cadavres des oisillons se conservent mal et arrivent souvent en mauvais état, rendant l’examen aléatoire et peu concluant.

Épidémiologie:

Elle a été exposée à propos de la colibacillose des adultes et, outre l’infection de l’œuf d’origine fécale, on ne peut écarter la possibilité de la contamination des oisillons dans le nid et au cours du nourrissage. Il peut arriver que seuls les jeunes de certains couples soient atteints mais, en général, la maladie s’étend aux autres au cours de la saison.

Traitement:
Il faut surtout envisager la prévention par emploi d’antibiotiques appropriés, dans la pâtée préparée pour les jeunes, dès l’éclosion et jusque vers le 10e ou 12e jour. Le choix de l’antibiotique est important et, en général, on utilise une association des antibiotiques cités pour les adultes. En cas d’échec, un antibiogramme peut être nécessaire mais, dans les résultats de ce dernier, on écartera les antibiotiques ayant une action uniquement intestinale car, chez l’oisillon, la colibacillose est une infection généralisée.
On a tenté, avec des succès divers, de débarrasser les adultes des colibacilles qu’ils hébergeaient dans l’intestin en les traitant avec des antibiotiques avant la saison de reproduction et, éventuellement, pendant. On a alors intérêt à utiliser les antibiotiques à action intestinale, d’autant que ne passant pas dans le sang, ils sont pratiquement dépourvus de toxicité. L’adjonction de ferments lactiques peut être une mesure souhaitable.


Source :
Titre du livre : Les maladies du canari et des oiseaux de cage
Auteurs : Jean VIGUIE; Lauréat de la faculté de pharmacie de paris
....................Madeleine VIGUIE; Diplômée de la faculté de pharmacie de paris
Année d'édition : 1981
Page: 100, 101 et 102


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dahcinet
Administrateur
Administrateur


Messages : 975
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 55
Localisation : Skikda

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Ven 17 Fév - 7:23

Merci Omar et Foued
pour le développement de ce sujet

pour omar
le ferment lactique on le trouve dans un yaourt nature
quand tu ouvres le pot tu trouves un liquide à la surface blanc
mais c est pas beaucoup;donc tu prends 2 ou 3 pots
tu verses ce liquide blanc dans la buvette et on donne aux canaris




http://dahcinet.skyrock.com/




Stam : 3570 * A.O.F / F.F.O * Amicale Ornithologique Française








Find more about Weather in Skikda, AL
Click for weather forecast
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://canariskikda.forumalgerie.net
sofianerachem
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif


Messages : 241
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Ven 17 Fév - 8:52

salam pour eviter cela est ce que vous pourriez partager un programme alimentaire de 1 semaine pour la reproduction et tt l'année merci d'avance (pour chardo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Ven 17 Fév - 10:54

sofianerachem a écrit:
salam pour eviter cela est ce que vous pourriez partager un programme alimentaire de 1 semaine pour la reproduction et tt l'année merci d'avance (pour chardo)

salam sofiane

alors mon programe pour lannée est de lalpiste a volonté + une cuillere a café de mélagne(60%alpiste+30%blatner tarin+30%manitoba chardon) par oiseau
pour la repro cest une cuillere a soupe + une fois par semaine graine germer + pattée + pinkies + orodigest + probi zyme + calci lux
apres 2 jours je redonne de la pattée je l'humidifie avec de l'océcholine + pinkies + calcium + ferti vit + calci lux ( tu peux rajouter du niger moi des fois je rajoute des graine de santer mais pas souvent)

dans l'eau de boisson en ce moment je donne presque 5fois par semaine ferti vit
plus datte est figue presque tout les jours + pomme minimum 2fois par semaine + endive (pas de salade car l'endive contient beaucoup plus de vitamine que la salade)

les deux jours ou tu donne pas ferti vit dans leau de boisson tu peux donner une fois océcholine est la deuxieme fois extrait de pépin de pomplemous

voila jespere que sa peut t'aider

cdt
est un jour par semaine régime que de l'alpiste + océcholine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Ven 17 Fév - 10:59

omar13 a écrit:
Le problèmes c'est qu'ont peut la traiter par un ferment lactique,
Ou ont peut trouver ce produit,d’après le net aux yaourt Naturel .
Ou bien j'ai lu dans un forum de faire blanchir les parents avant l'accouplement cela veut dire quoi ?

salam khouya omar

blanchir les oiseaux veut dire les traiter contre la coccidiose un mois ou deux avant la repro avec de l'esb3 ou bien baycox ou baytril ........

voila mon ami

bonne repro 2012 incha allah


Dernière édition par sammy10100 le Sam 18 Fév - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
omar13
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif


Messages : 223
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 32
Localisation : Tlemcen

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Sam 18 Fév - 2:29

Citation :
l'usb3 ou bien baycox ou baytril ........
Je vous remercier tous pour cette effort et merci Mr SAMMY10100 pour cette astuce mais tu veut dire quoi par "BYCOX ou baytri" merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Sam 18 Fév - 10:28

omar13 a écrit:
Citation :
l'usb3 ou bien baycox ou baytril ........
Je vous remercier tous pour cette effort et merci Mr SAMMY10100 pour cette astuce mais tu veut dire quoi par "BYCOX ou baytri" merci.


salam
esb3 baycox et baytril sont des antibiotiques intestinal (anti coccidiose)
cest pour eviter la mortalité au nid
cdt
Revenir en haut Aller en bas
sofianerachem
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif


Messages : 241
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Sam 18 Fév - 11:51

merci sammy tu m'aide beaucoup royaavec ce que tu ma dit je vais faire un programme merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
omar13
Membre Hyperactif
Membre Hyperactif


Messages : 223
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 32
Localisation : Tlemcen

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Sam 18 Fév - 22:42

Citation :
salam
esb3 baycox et baytril sont des antibiotiques intestinal (anti coccidiose)
cest pour eviter la mortalité au nid
cdt
merci khouya w fayen nsébhoum ?merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gostokom
Membre Actif
Membre Actif


Messages : 119
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Dim 19 Fév - 11:09

j'ai blanchi tout mes oiseaux à l'ESB 30%, la mortalité au nid ce n'est pas beau a voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Dim 19 Fév - 11:12

omar13 a écrit:
Citation :
salam
esb3 baycox et baytril sont des antibiotiques intestinal (anti coccidiose)
cest pour eviter la mortalité au nid
cdt
merci khouya w fayen nsébhoum ?merci

esb 3 cest interdit en france
sa se trouve en belgique sous ordonnance du veto sinon les autres en pharmacie mais en algerie je sais pas
peut etre fel harach !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COLIBACILOSE   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
COLIBACILOSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA COLIBACILOSE???
» colibacilose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Canariculture à Skikda  :: Maladies et soins-
Sauter vers: